TONY MELVIL

Né en 1982 à Dijon, Etienne Villeminot, alias Tony Melvil démarre une carrière de musicien en 2002 dans différentes formations lilloises, notamment auprès du chanteur Lulu et du groupe de rue Tchobello. Violoniste classique de formation, il se met rapidement à la guitare et au chant et enchaîne de nombreuses expériences de spectacle dans lesquelles il est tour à tour violoniste, guitariste, comédien, choriste, compositeur, figurant, roadie, mais aussi chargé d’administration ou comptable.

En 2009, poussé par Thibaud Defever (Presque Oui) et Romain Delebarre (Delbi), il se lance en solo sous l’anagramme Tony Melvil et teste ses propres chansons sur scène. Thibaud Defever assure le regard extérieur sur l’écriture et pose son œil expérimenté sur le concert, Delbi prend en charge les arrangements. Repéré par Tour de Chauffe en 2010, puis par Domaine Musiques en 2011, il enregistre à l’automne 2011 « Tentative d’évasion », premier EP 7 titres, arrangé et réalisé par Delbi.

Sorti en février 2012, « Tentative d’évasion » fait sortir Tony Melvil de l’anonymat, grâce à des chroniques élogieuses, notamment dans Télérama et Francofans, mais aussi grâce à des concerts de plus en plus nombreux. En juin 2012, Tony Melvil monte une formation en trio, avec Delbi à la guitare dobro et Maxence Doussot à la batterie. Tout en développant le trio, Tony Melvil continue à se produire en solo dans les lieux intimistes. A l’instar d’un Mathieu Boogaerts ou d’un Dominique A, Tony Melvil prend autant de plaisir à défendre ses textes et son univers musical dans la sobriété du solo qu’avec le son plus trempé du trio.

En 2013, Tony Melvil se fait remarquer lors de plusieurs rendez-vous du réseau chanson national. Ainsi, il obtient des premiers prix lors des concours de la Manufacture Chanson à Paris, de l’AMJA à Angers, et enfin lors du Concours Jeunes Talents du Festival Jacques Brel de Vesoul. Dans le Nord-Pas-de-Calais, Tony Melvil est soutenu par le dispositif de la région « Résidence Musiques Actuelles » aux Arcades de Fâches-Thumesnil et par la Marmite.

Parallèlement, Tony Melvil développe son goût pour les mélanges et a monté en 2012 sa Compagnie Illimitée, dont le but est de créer des spectacles pluridisciplinaires à base de chansons. Son premier spectacle « Quand je serai petit », destiné au jeune public, sera mis en scène par Marie Levavasseur (Cie Tourneboulé). Il s’agit d’un duo avec le musicien / producteur lillois Usmar, prévu pour l’automne 2014.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article