PARQUET COURTS

Né à Denton (Texas), vivier de la pop indé (Midlake, Lift to Experience), du punk et du garage rock (The Marked Men), le guitariste a déménagé à Brooklyn pour ylancer d'autres projets (son duo pop expérimental Fergus & Geronimo) avant d'yfonder Parquet Courts, en 2010. Difficile de ne pas constater l'influence exercée par les refrains hypnotiques du Velvet Underground, les miniatures pète-sec des Strokes, les boucles dansantes de figures du hip-hop local.

Le groupe a également été marqué par l'esthétique trébuchante de formations cultes des années 1990, tels les Américains de Pavement ou de Guided by Voices. Les Texans de New York n'en ont pas moins synthétisé un style obéissant à sa propre histoire.

 

Après un premier album autoproduit, American Specialities, à la rudesse très « noisy » (uniquement en cassette et vinyle), Light Up Gold collectionne d'imparables vignettes pop dont l'urgence naît, d'après Andrew Savage, « d'une quête, d'une errance », transformant les doutes en sarabande frénétique.

Top Titres

Tenderness 1

Tenderness

Borrowed Time 2

Borrowed Time

Stoned and Starving 3

Stoned and Starving

Total Football 4

Total Football

Wide Awake 5

Wide Awake

Human Performance 6

Human Performance

Almost Had To Start A Fight/In And Out of Patience 7

Almost Had To Start A Fight/In And Out of Patience

Freebird II 8

Freebird II

Berlin Got Blurry 9

Berlin Got Blurry

Master of My Craft 10

Master of My Craft

Top Albums

Wide Awake!
Wide Awake!
pistes
Human Performance
Human Performance
pistes
Light Up Gold
Light Up Gold
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article