OSCAR D'LEON

Surnom Oscar D'León
Date de naissance 11 juillet 1943Caracas
Genre musique latine, salsa

Oscar Emilio León Somoza, dit Oscar D'León, né à Caracas le 11 juillet 1943 dans le quartier Antimano de est un musicien (bassiste) et chanteur vénézuélien, célébrité de la musique latine, et particulièrement de la salsa. Il a gagné différents surnoms, comme el Sonero del Mundo, el Sonero Mayor, "el Faraón de la salsa" ainsi que "El Diablo de la salsa".

Biographie

Jeunesse

Oscar est le fils de Justo León et Carmen Dionisia.

Il s'est intéressé très jeune à la musique ; Benny Moré (il reprendra Que bueno baila usted) et La Sonora Matancera sont ses principales influences.

À 20 ans il commence à travailler à General Motors pour subvenir aux besoins de sa famille, mais il décide plus tard de délaisser son emploi pour réaliser son rêve : devenir musicien ; il a donc acheté quelques instruments et a formé son premier orchestre.

Oscar D'León a d'abord joué avec l'orchestre "Golden Star" puis le groupe les "Psicodelicos".

La Dimension Latina

C'est en 1972 qu'il a formé avec Enrique "Culebra" Iriarte, Cesar "Albondiga" Monge, Jose Rojas ("Rojita"), Jose "Cheo" Rodriguez et Elio Pacheco, "La Dimension Latina" dans le local "La Distincion" au Venezuela ; ils ont été rejoints par Wladimir Lozano.

Ils enregistrent des tubes dont le célébrissime "Llorarás." "La Dimension Latina" est devenue un des orchestres les plus reconnus et importants dans les Caraïbes, et a pénétré le marché Nord-américain. Oscar D'León transformait les concerts de la Dimension Latina en show, par son charisme, son talent de "sonero" et de danseur, capable de jouer en même temps de la basse, ce qui lui a valu d'être surnommé par le public El Bajo Danzante (le bassiste dansant).

El Sonero del Mundo

Suite à des tensions internes, Oscar D'León quitte La Dimension Latina (il sera remplacé par Andy Montañez, alors chanteur d'El Gran Combo) et commence une carrière solo, avec La Salsa Mayor et La Critica, et confirme qu'il est un sonero majeur de son temps, avec des tubes tels que "Se Necesita Rumbero", "Monta mi Caballo", "A él" (hommage à son père).

Oscar D'León est devenu un phénomène international : pèlerin de la musique latine, il est reçu partout avec les honneurs, du Japon à Helsinki, de Montréal aux Buenos Aires, d'où son surnom de "Sonero del Mundo."

Au début des années 1990, il signe avec le label RMM et enregistre avec les grands artistes latinos du moment : Celia Cruz (dans la "Combinación Perfecta"), Tito Puente "le roi du timbal (dans son 100ème album), Jose Alberto "El Canario" et La India.

Avec Tito Puente et Eddie Palmieri il a enregistré "Paris Mambo".

En 1996, il sort avec RMM l'album El Rey de los Soneros, produit par le cubain Willy Chirino (vivant aux États-Unis), nommé pour un Grammy en 1997. En 1999 est sorti La Formula Original, son dernier enregistrement pour RMM.

En 2000, Oscar D'León fonde son propre label, Bass Records et sort un double CD avec son vieil ami Wladimir Lozano de la Dimension Latina et Salsa Mayor.

Oscar D'León est complètement autodidacte, il n'a jamais eu l'occasion de suivre une école de musique, mais il a un don d'oreille musicale.

En 30 ans de carrière, il a enregistré plus de 60 albums, a obtenu plusieurs disques d'Or et récompenses musicales, et est considéré comme l'un des plus grands soneros au monde.

Discographie

Avec La Dimensión Latina

Avec le groupe La Crítica

Avec son propre orchestre

Liens externes

  • Site officiel (oscardleon.com)
  • Page officielle sur MySpace
  • Vidéos du concert de Vic- Fézensac 2006
  • Vidéo du concert y-salsa-festival Lyon 2007
Source : Wikipedia

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article