ÉMILIE BILODEAU

Énergique auteur-compositeur-interprète dans la jeune vingtaine, Émile Bilodeau a fait paraître son premier album, Rites de passage, à l’automne 2016 et a rapidement atteint le seuil des 10 000 albums vendus, cumulé plus de 3 millions d’écoutes en continu et le premier extrait radio, «J’en ai plein mon cass », a été porté au numéro 1 du palmarès pop rock BDS. Récipiendaire du prix « Révélation de l’année » au gala de l’ADISQ 2017 en plus d’y avoir été nommé pour l’album folk de l’année, on peut affirmer sans se tromper qu’Émile Bilodeau les a plus que transcendés, ses rites de passage!

Les festivals, ce véritable phénomène les a tous conquis: Les FrancoFolies de Montréal, Le Festif! de Baie-Saint-Paul, le Festival d’été de Québec, le Festivoix de Trois-Rivières. Les foules qui reçoivent son folk rafraîchissant mâtiné de blues et de pop rock sont renversées, et le public répond présent à plus de 150 spectacles qui ont jalonné son parcours en 2017.

Parmi les autres faits d’armes de cette bête de scène infatigable sacrée Révélation Radio-Canada chanson 2017-2018, on compte la création de la trame sonore de l’émission Max et Livia, diffusée à VRAK; la collaboration au projet d’hommage à Richard Desjardins, tant sur scène que sur disque; la participation à la tournée 40 printemps de Paul Piché; l’association au Cabaret Festif! de la relève de Baie-Saint-Paul en tant que porte-parole.

Non content d’enthousiasmer les foules aux quatre coins de la province, ce jeune artiste à la candeur irrésistible a donné plus de 30 spectacles en France et en Belgique depuis la parution de son album, dont deux à Paris, en plus d’avoir été sélectionné par le festival Aurores Montréal dans la Ville Lumière. Il s’y produira en décembre juste avant de passer par les Biennales internationales du spectacle de Nantes en janvier 2018.

Énergique auteur-compositeur-interprète dans la jeune vingtaine, Émile Bilodeau a fait paraître son premier album, Rites de passage, à l’automne 2016 et a rapidement atteint le seuil des 10 000 albums vendus, cumulé plus de 3 millions d’écoutes en continu et le premier extrait radio, «J’en ai plein mon cass », a été porté au numéro 1 du palmarès pop rock BDS. Récipiendaire du prix « Révélation de l’année » au gala de l’ADISQ 2017 en plus d’y avoir été nommé pour l’album folk de l’année, on peut affirmer sans se tromper qu’Émile Bilodeau les a plus que transcendés, ses rites de passage!

Les festivals, ce véritable phénomène les a tous conquis: Les FrancoFolies de Montréal, Le Festif! de Baie-Saint-Paul, le Festival d’été de Québec, le Festivoix de Trois-Rivières. Les foules qui reçoivent son folk rafraîchissant mâtiné de blues et de pop rock sont renversées, et le public répond présent à plus de 150 spectacles qui ont jalonné son parcours en 2017.

Parmi les autres faits d’armes de cette bête de scène infatigable sacrée Révélation Radio-Canada chanson 2017-2018, on compte la création de la trame sonore de l’émission Max et Livia, diffusée à VRAK; la collaboration au projet d’hommage à Richard Desjardins, tant sur scène que sur disque; la participation à la tournée 40 printemps de Paul Piché; l’association au Cabaret Festif! de la relève de Baie-Saint-Paul en tant que porte-parole.

Non content d’enthousiasmer les foules aux quatre coins de la province, ce jeune artiste à la candeur irrésistible a donné plus de 30 spectacles en France et en Belgique depuis la parution de son album, dont deux à Paris, en plus d’avoir été sélectionné par le festival Aurores Montréal dans la Ville Lumière. Il s’y produira en décembre juste avant de passer par les Biennales internationales du spectacle de Nantes en janvier 2018.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article